Chronique – Les Chroniques Lunaires, tome 1 : Cinder ‚úé

Cinder РMarissa Meyer                                                             Editions PKJ, 413 pages.

            (tome 1)                                                                                       

R√©sum√© : Humains et andro√Įdes cohabitent 
tant bien que mal dans la ville de New 
Beijing.
Une terrible épidémie ravage la population.
Depuis l'Espace, un peuple sans pitié 
attend son heure...
Personne n'imagine que le salut de la 
planète Terre repose sur Cinder, brimée 
par son horrible belle-mère. Car la jeune 
fille, simple mécanicienne mi-humaine, 
mi-cyborg, détient sans le 
savoir un secret incroyable, un 
secret pour lequel certains seraient prêts 
à tuer...

Mon avis :

  • L’histoire :¬†Entrons dans le vif du sujet, c’est une d√©ception √† 80%. Pour tout vous dire, je suis moi-m√™me d√©√ßue d’√™tre d√©√ßue.. Je m’attendais tellement √† adorer ce livre que je n’en reviens toujours pas de mon ressenti… Je dois avouer qu’au d√©part je n’√©tais pas du tout attir√©e par l’univers de¬†Marissa Meyer. Le r√©sum√© ne me donnait pas plus envie que √ßa, l’univers non-plus et puis quand j’ai vu que Nine adorait cette saga (et que niveau go√Ľt on est plut√īt proche), je me suis dit pourquoi pas. Pour une fois j’avais r√©ussi √† ne pas me faire spoiler certains d√©tails ou autre qui aurait pu g√Ęcher ma lecture. Sauf que, ce livre est tellement¬†pr√©visible que ma lecture est rest√©e plate d’un bout √† l’autre. Avant d’aller plus loin, je vous mets dans le contexte, Cinder est un livre qui propose, en gros, une¬†r√©√©criture du conte de Cendrillon dans un univers totalement futuriste. Cet aspect du livre m’a pas mal plu, c’√©tait tr√®s bien travaill√©. Dans ce premier tome, on d√©couvre Cinder, une cyborg qui, comme la Cendrillon classique, est malmen√©e par sa¬†belle-m√®re mais qui tape dans l’oeil du prince, tout √ßa, tout √ßa. Jusque l√†, je n’ai pas eu de d√©ception parce que c’√©tait √©vident. L’id√©e qu’elle va √™tre amen√© √† sauver le monde si je puis dire est aussi √©vidente. Le truc qui n’est pas pass√© c’est le c√īt√© pr√©visible et exag√©r√©. J’adore me faire surprendre pendant mes lectures mais l√†, d√®s que¬†j’√©mettais une hypoth√®se¬†pof dix pages plus loin j’avais raison (pas que je d√©teste¬†avoir raison hein haha mais bon..). Je ne sais pas si c’√©tait volontaire de la part de l’auteure de laisser des « indices » aussi gros pour que le lecteur se sente hypra intelligent mais non. Juste non. Je ressors de cette¬†lecture avec un ras le bol envers le personnage de Cinder qui, jusqu’au bout du roman, porte tous les malheurs du monde sur ses √©paules mais qui reste quand m√™me la meilleure. Je pense que vous voyez ce que je veux dire si vous avez lu ce tome. Pour moi, trop de choses avec ce personnage la d√©cr√©dibilisent.
  • Les personnages : Le personnage de Cinder ne m’a pas convaincu. Du tout. Certes elle est m√©canicienne, d√©brouillarde, r√©fl√©chie, mais son c√īt√© gnan-gnan qui ne sait pas prendre de d√©cisions, qui n’admet pas que le prince lui plait ou qui ne sait pas si il faut foncer dans le tas m’a vite agac√©. Si j’ai continu√© ma lecture c’est uniquement pour l’aspect de l’histoire centr√© sur le prince Kai et la reine Levana, deux personnages que j’ai appr√©ci√©, qui eux m’ont¬†convaincu dans leurs r√īles et si je lis la suite, ce sera seulement pour en apprendre plus.
  • Points + : L’univers et la dimension futuriste, l’auteure sait de quoi elle parle, elle¬†ma√ģtrise totalement et j’ai beaucoup aim√©. Le personnage de Kai ainsi que celui de Levana,¬†intriguant, myst√©rieux, int√©ressants; je demande √† en savoir davantage !
  • Points – : Cinder. Clairement un personnage pour qui je n’ai aucune empathie, qui m’est sortie par les yeux du d√©but √† la fin. Elle poss√®de tellement de « caract√©ristiques » que √ßa la rend totalement clich√©. Les longueurs. Bon sang que ce livre est long, je pense¬†qu’heureusement il est d√©coup√© en plusieurs parties qui donnent l’impression de lire vite parce que sans cela, c’est un calvaire. Il ne se passe pas grand-chose, √ßa met du temps √† d√©marrer et d√®s qu’il y a un peu d’action, √ßa retombe tr√®s vite.

Conclusion :¬†C’est une d√©ception inattendue. Je misais beaucoup sur ce livre qui ne m’attirait pas tant que √ßa. Il y a clairement un √©norme potentiel, l’intrigue, l’univers, certains personnages.. Mais malheureusement l’auteur a sans doute voulu en faire trop, en mettre plein la vue, notamment avec sa personnage principale. Des √©l√©ments int√©ressants qui tournent vite au clich√© et des longueurs trop pr√©sentes avec un manque d’action important pour compenser tout √ßa. Je lirai le tome 2, parce que je l’ai dans ma biblioth√®que et parce que je veux savoir la suite pour certains personnages. J’esp√®re que Cinder saura me convaincre davantage, ainsi que l’auteure qui a malgr√© tout une jolie plume. Je suis tellement surprise par mon avis mitig√© que je ne le qualifierai pas de « flop » parce que certains √©l√©ments m’ont plu. J’attends quand m√™me vos avis en commentaires, je serai ravie de voir d’autres point de vue que le mien, √©tant donn√© que ce livre est super bien not√© un peu partout !

PLAYLISTS :

–¬†J’ai √©cout√© principalement du Coldplay.

M√™me dans le futur, les histoires commencent par  » Il √©tait une fois « .

–¬†17,90‚ā¨¬†√† La Fnac.


‚ėēÔłŹ

  • √Ä tr√®s vite ūüíę

Page Facebook¬†:¬†here¬†ūüėČ

Chronique – Multiversum, tome 1 ‚úé

Multiversum РLeonardo Patrignani                                   Editions Gallimard Jeunesse, 330 pages.

            (tome 1)                                                                                       

Résumé : Alex vit en italie, Jenny en Australie. 
Ils ne se sont jamais vus pourtant ils se connaissent 
depuis toujours, unis par un lien télépathique très 
fort. Le jour o√Ļ ils cherchent √† se rencontrer, ils 
découvrent qu'il existe une infinité d'univers 
parallèles et que la réalité qui les entoure n'est 
qu'une de ces multiples dimensions. Parviendront-ils 
à se rejoindre tandis que leur destin semble lié à 
celui, inéluctable, de la Terre? Existe-t-il un 
monde o√Ļ vivre leur amour ?

Mon avis :

  • L’histoire :¬†La¬†premi√®re chose que je dois avouer, c’est que j’ai √©t√© vers ce livre pour la couverture et pour le titre. Ensuite j’ai lu le r√©sum√© et j’ai un peu tiqu√© parce que le coeur de¬†l’histoire est une romance… Et les romances √ßa me… couic hahaha. Enfin je me suis dit pourquoi pas ? Donc hop hop hop √† moi la lecture de ce premier tome qui, pour moi, a √©t√© un sacr√© ascenseur √©motionnel. Dans ce livre on d√©couvre Alex et Jenny qui communiquent par t√©l√©pathie et qui, quand ils veulent se rencontrer, d√©couvrent qu’ils ne vivent pas dans la m√™me dimension (dit comme √ßa c’est √©trange je sais, et rassurez-vous, ce n’est pas du spoile car c’est d√©voil√© dans le r√©sum√©..). √Ä partir de l√†, ils vont se rendre compte qu’ils sont li√©s √† quelque chose d’√©norme et qu’ils vont devoir trouver un moyen de se rejoindre. Ce livre est une aventure dynamique, pleine d’action, haletante. J’avais peur que la romance ne soit clich√©e, niaise et que l’auteur privil√©gie cet aspect au d√©triment de l’intrigue mais pas du tout. Ce que j’aime d’autant plus c’est que l’intrigue et dingue et plut√īt cr√©dible. On est dans un environnement spatio-temporel actuel, pas de post-apocalyptique ou de trucs hyper futuristes, et en plus √ßa se d√©roule en Italie, pays que j’adore¬†(l’auteur est italien ce qui √©tait une premi√®re pour moi). J’ai totalement √©t√© convaincue par la plume de l’auteur et aussi par l’histoire qu’il propose. Je dois avouer que les retournements de situations m’ont fait « d√©lirer », dans le bon sens du terme. Genre : ūüė®ūüėĪūüė≥ x23204 mouahahahah.
  • Les personnages : Alex et Jenny sont deux personnages compl√©mentaires, on comprend d√®s le d√©but que l’un ne va pas sans l’autre et leur relation t√©l√©pathique et physique est agr√©able, pas niaise et contrairement √†¬†d’autres livres, √† aucun moment je ne me suis sentie lass√©e par la romance. Leur mentalit√© colle √† leur √Ęge et leurs r√©actions fassent √† ce qui arrive est bonne ; pas exag√©r√©es, pas stupides. J’ai m√™me h√Ęte de les retrouver dans le prochain tome.¬†Marco, le « troisi√®me » personnage principal si je puis dire, est terriblement g√©nial ! Je l’ai ador√© et j’ai trop trop h√Ęte de le retrouver alalah. Pour ce qui est de la place des adultes j’ai √©t√© assez surprise car ils sont… sombres ? Je dois avouer que j’ai √©t√© √©tonn√©e de les voir aussi « indiff√©rents » par rapport aux ados. J’attends de voir la suite pour me faire un avis plus pr√©cis.
  • Points + : L’id√©e de base ; les dimensions parall√®les, le lien des personnages avec tout √ßa. La romance (h√© oui comme quoi !!) et les personnages √©videmment ! La dynamique de l’histoire qui nous rend d√©pendant de cette lecture, je n’ai pas¬†l√Ęch√© le bouquin pendant 2 jours (et encore il y avais les cours) !
  • Points – : Honn√™tement je n’en vois pas, pas que le livre est parfait. Il ne satisfera peut-√™tre pas tout le monde mais √©tant donn√© que je n’avais aucunes attentes particuli√®res, rien ne m’a d√©√ßu et je n’ai pas trouv√© de choses √† redire. Apr√®s je pense que √ßa reste propre √† chacun ūüôā

Conclusion :¬†Un premier tome surprenant, agr√©ablement dynamique et cr√©dible qui propose une harmonie parfaite entre romance et action. Des personnages int√©ressants et attachants qui ne manquent pas de caract√®re. Un livre que je recommande aux amateurs de dystopie et √† ceux de romance, c’est un compromis vraiment top ! J’ai le deuxi√®me tome dans ma biblioth√®que et je pense qu’il sera dans mes lectures d’Avril ! Je vous laisse et retourne dans ma lecture actuelle : le premier tome des Chroniques Lunaires ; Cinder.

PLAYLISTS :

–¬†J’ai √©cout√© du l’album de Lucy Hale et une playlist One Tree Hill sur Spotify √† partir du chapitre 26.

« – Je croyais que j’√©tais folle. Maintenant, √ßa n’a m√™me plus d’importance. Si c’est ce qu’on √©prouve quand on est fou, alors √ßa me va tr√®s bien. »

–¬†15,00‚ā¨¬†√† La Fnac.


‚ėēÔłŹ

  • √Ä tr√®s vite ūüíę

Page Facebook¬†:¬†here¬†ūüėČ

Chronique – Forget Tomorrow, tome 1 ‚úé

Forget Tomorrow РPintip Dunn                                                          Editions Lumen, 430 pages.

            (tome 1)                                                                                      

R√©sum√© : Imaginez un monde o√Ļ votre avenir a 
déjà été fixé… par votre futur moi !

Callie vient d’avoir dix-sept ans et, comme tous 
ses camarades de classe, attend avec impatience 
le pr√©cieux ¬ę souvenir ¬Ľ, envoy√© par son moi 
futur, qui l’aidera à se glisser dans la peau de 
la femme qu’elle est destinée à devenir. Athlète 
de haut niveau… Scientifique de renom… Politique 
de premier plan… 
Ou, dans le cas de Callie, tueuse.

Mon avis : 

DISCLAIMER : j’ai volontairement raccourci le r√©sum√© car, √† mes yeux, il en dit trop sur le contenu..

  • L’histoire :¬†J’attendais ce premier tome avec impatience, pour aucune raisons particuli√®res, juste un¬†r√©sum√© intrigant (malgr√© qu’il en dise trop) et √©tant une grande fan des dystopies achevant ma relecture de La 5√®me Vague, je n’ai pas r√©sist√© √† cette jolie couverture (notez que¬†Lumen propose toujours de superbes √©ditions). Dans ce premier tome on retrouve Callie, une jeune adolescente dans un monde tr√®s futuriste o√Ļ les technologies sont totalement dingues. Un monde tellement √©volu√© que votre destin est pr√©dit par un « souvenir » venant du futur qui d√©termine votre avenir. Les jeunes obtiennent ce souvenir le jour de leurs 17 ans et font en sorte de r√©aliser ce qu’ils voient. Cependant si la plupart des jeunes se retrouvent avec un souvenir « brillant », celui de Callie l’a montre…. tueuse (c’est l√† que l’on r√©alise que le r√©sum√© en dit trop..). √Ä partir de l√†, elle prend conscience du danger qu’elle repr√©sente pour ses proches et d√©cide de fuir avec l’aide de Logan¬†(un gar√ßon sacr√©ment charmant ouuuuh). Evidemment je vous passe les banalit√©s vu qu’elle va forc√©ment rencontrer des probl√®mes etc, etc. J’ai trouv√© que l’auteur avait une plume tr√®s fluide, j’ai d√©vor√© ses mots et elle a su me tenir en haleine pendant tout le roman. Je ne me suis pas ennuy√©e et j’√©tais ravie de me faire surprendre par des rebondissements et des retournements de situations en fin de chapitres (sans parler de la fin du livre………). J’ai vraiment tout aim√©, l’intrigue est tr√®s ing√©nieuse, bien trouv√©e et parfois farfelue mais il faut suivre car si l’histoire est dynamique, les infos aussi. L’auteur ne passe pas par 4 chemins et balance ses informations √† la pelle, alors si on est pas concentr√©, on peut vite se retrouver dans l’incompr√©hension. Le dernier point que je vais aborder c’est la romance, d’habitude je suis pas trop trop fan mais j’avoue que pour le coup, je suis trooooooop dedans parce que l’auteur et les personnages n’en font pas des caisses niveau niaiseries. Bon apr√®s, je garde Logan quand m√™me pour moi seule mais √ßa va, j’avais peur de tomber dans le clich√© (ou pire LE triangle amoureux) mais √ßa passe.
  • Les personnages :¬†Le personnage de Callie m’a rappel√© celui de Cassie de La 5√®me Vague et un peu Tris de Divergente au niveau du caract√®re. C’est une fille courageuse qui n’h√©site pas √† prendre des risques, parfois stupides certes (mais √ßa collait avec la mentalit√© d’une jeune fille de 17 ans qui perd tous ses rep√®res, donc aucun soucis) mais toujours dans l’int√©r√™t de prot√©ger ses proches et plus particuli√®rement sa m√®re et sa soeur. D’habitude j’ai tendance √† avoir un peu de mal avec les personnages f√©minins que je trouve un peu trop nunuches, notamment en pr√©sence de la gente masculine (quoique les¬†h√©ro√Įnes de ces derni√®res ann√©es m’ont r√©concili√©es sur ce point) mais j’ai pu m’identifier √† Callie tr√®s rapidement et j’avais vraiment l’impression de vivre l’histoire avec elle, encore plus vu que c’est une narration interne. Puis bon, pour continuer sur ma lanc√©e, parlons de Logan.¬†Ahhhhh Logan a qui j’ai d√©clar√© mon amour en tweetant l’auteure (qui m’a r√©pondu !!!!! ūüėć). Un personnage qui vient instinctivement rejoindre mes crushs litt√©raires, se pla√ßant juste derri√®re ce cher Evan Walker qui est lui-m√™me juste derri√®re Thomas (de TMR) et… (oui bon j’arr√™te, je vais songer √† faire un tag √† ce sujet si vous voulez hihi). Logan parait d’abord tr√®s clich√© vu des yeux de Callie, le gars beau-gosse, dou√© en sport, athl√©tique, tout √ßa tout √ßa. Mais j’ai ador√© son c√īt√© myst√©rieux et pr√™t √† foncer dans le tas. L’auteure laissait planer du myst√®re autour de chacun de ses personnages et j’ai trouv√© √ßa tr√®s sympa. Pour le reste des personnages, j’ai beaucoup aim√© l’√©galit√© que l’on retrouve entre la place occup√©e par les enfants et celles des adultes. Tout le monde est au centre du livre et √† sa part d’importance dans l’intrigue. C’est un combo gagnant pour ma part.
  • Points + : Tout. Hahaha, non honn√™tement ce livre a r√©pondu aux attentes que je m’√©tais fix√©es, il m’a tenu en haleine, j’ai appr√©ci√© l’environnement et les personnages propos√©s par Pintip Dunn et le livre se lit tr√®s vite.
  • Points – :¬†La quatri√®me de couverture. Je pense que le r√©sum√© en dit trop et qu’il est mieux de ne lire que le premier paragraphe ou ne pas le lire du tout. Ensuite, je ne vois pas r√©ellement de gros points n√©gatifs, peut-√™tre le vocabulaire o√Ļ les informations parfois « trop » techniques qui demandent une relecture du passage pour bien tout saisir.

Conclusion :¬†Vous l’aurez compris, c’est un coup de coeur et je le conseille aux amateurs du genre. Forc√©ment certains points vous rappelleront sans doute les « classiques » dystopiques que vous connaissez; mais c’est quand m√™me une trame tr√®s ing√©nieuse qui est tr√®s bien √©crite. √áa fait longtemps que je ne me suis pas retrouv√©e √† attendre un deuxi√®me tome aussi impatiemment car il me reste quelques questions auxquelles les r√©ponses sont en attentes. Donc n’h√©sitez pas √† plonger dans ce livre addictif et si possible, ne lisez pas la quatri√®me de couverture pour √©viter de trop gros spoilers. En attendant, je vais me rassasi√©e avec d’autres lectures pour vous proposer encore plus de chroniques ūüėČ !

PLAYLISTS :

–¬†J’ai √©cout√© du Green Day, Fall Out Boy et l’album de Zayn.

« L’espoir, m√™me irrationnel, est une force. Quand la bataille semble perdue d’avance, c’est ce qui nous permet de ne pas baisser les bras. »

–¬†15,00‚ā¨¬†√† La Fnac.


‚ėēÔłŹ

  • √Ä tr√®s vite ūüíę

Page Facebook¬†:¬†here¬†ūüėČ