Chronique – Forget Tomorrow, tome 1 ✎

Forget Tomorrow – Pintip Dunn                                                          Editions Lumen, 430 pages.

            (tome 1)                                                                                      

Résumé : Imaginez un monde où votre avenir a 
déjà été fixé… par votre futur moi !

Callie vient d’avoir dix-sept ans et, comme tous 
ses camarades de classe, attend avec impatience 
le précieux « souvenir », envoyé par son moi 
futur, qui l’aidera à se glisser dans la peau de 
la femme qu’elle est destinée à devenir. Athlète 
de haut niveau… Scientifique de renom… Politique 
de premier plan… 
Ou, dans le cas de Callie, tueuse.

Mon avis : 

DISCLAIMER : j’ai volontairement raccourci le résumé car, à mes yeux, il en dit trop sur le contenu..

  • L’histoire : J’attendais ce premier tome avec impatience, pour aucune raisons particulières, juste un résumé intrigant (malgré qu’il en dise trop) et étant une grande fan des dystopies achevant ma relecture de La 5ème Vague, je n’ai pas résisté à cette jolie couverture (notez que Lumen propose toujours de superbes éditions). Dans ce premier tome on retrouve Callie, une jeune adolescente dans un monde très futuriste où les technologies sont totalement dingues. Un monde tellement évolué que votre destin est prédit par un « souvenir » venant du futur qui détermine votre avenir. Les jeunes obtiennent ce souvenir le jour de leurs 17 ans et font en sorte de réaliser ce qu’ils voient. Cependant si la plupart des jeunes se retrouvent avec un souvenir « brillant », celui de Callie l’a montre…. tueuse (c’est là que l’on réalise que le résumé en dit trop..). À partir de là, elle prend conscience du danger qu’elle représente pour ses proches et décide de fuir avec l’aide de Logan (un garçon sacrément charmant ouuuuh). Evidemment je vous passe les banalités vu qu’elle va forcément rencontrer des problèmes etc, etc. J’ai trouvé que l’auteur avait une plume très fluide, j’ai dévoré ses mots et elle a su me tenir en haleine pendant tout le roman. Je ne me suis pas ennuyée et j’étais ravie de me faire surprendre par des rebondissements et des retournements de situations en fin de chapitres (sans parler de la fin du livre………). J’ai vraiment tout aimé, l’intrigue est très ingénieuse, bien trouvée et parfois farfelue mais il faut suivre car si l’histoire est dynamique, les infos aussi. L’auteur ne passe pas par 4 chemins et balance ses informations à la pelle, alors si on est pas concentré, on peut vite se retrouver dans l’incompréhension. Le dernier point que je vais aborder c’est la romance, d’habitude je suis pas trop trop fan mais j’avoue que pour le coup, je suis trooooooop dedans parce que l’auteur et les personnages n’en font pas des caisses niveau niaiseries. Bon après, je garde Logan quand même pour moi seule mais ça va, j’avais peur de tomber dans le cliché (ou pire LE triangle amoureux) mais ça passe.
  • Les personnages : Le personnage de Callie m’a rappelé celui de Cassie de La 5ème Vague et un peu Tris de Divergente au niveau du caractère. C’est une fille courageuse qui n’hésite pas à prendre des risques, parfois stupides certes (mais ça collait avec la mentalité d’une jeune fille de 17 ans qui perd tous ses repères, donc aucun soucis) mais toujours dans l’intérêt de protéger ses proches et plus particulièrement sa mère et sa soeur. D’habitude j’ai tendance à avoir un peu de mal avec les personnages féminins que je trouve un peu trop nunuches, notamment en présence de la gente masculine (quoique les héroïnes de ces dernières années m’ont réconciliées sur ce point) mais j’ai pu m’identifier à Callie très rapidement et j’avais vraiment l’impression de vivre l’histoire avec elle, encore plus vu que c’est une narration interne. Puis bon, pour continuer sur ma lancée, parlons de Logan. Ahhhhh Logan a qui j’ai déclaré mon amour en tweetant l’auteure (qui m’a répondu !!!!! 😍). Un personnage qui vient instinctivement rejoindre mes crushs littéraires, se plaçant juste derrière ce cher Evan Walker qui est lui-même juste derrière Thomas (de TMR) et… (oui bon j’arrête, je vais songer à faire un tag à ce sujet si vous voulez hihi). Logan parait d’abord très cliché vu des yeux de Callie, le gars beau-gosse, doué en sport, athlétique, tout ça tout ça. Mais j’ai adoré son côté mystérieux et prêt à foncer dans le tas. L’auteure laissait planer du mystère autour de chacun de ses personnages et j’ai trouvé ça très sympa. Pour le reste des personnages, j’ai beaucoup aimé l’égalité que l’on retrouve entre la place occupée par les enfants et celles des adultes. Tout le monde est au centre du livre et à sa part d’importance dans l’intrigue. C’est un combo gagnant pour ma part.
  • Points + : Tout. Hahaha, non honnêtement ce livre a répondu aux attentes que je m’étais fixées, il m’a tenu en haleine, j’ai apprécié l’environnement et les personnages proposés par Pintip Dunn et le livre se lit très vite.
  • Points – : La quatrième de couverture. Je pense que le résumé en dit trop et qu’il est mieux de ne lire que le premier paragraphe ou ne pas le lire du tout. Ensuite, je ne vois pas réellement de gros points négatifs, peut-être le vocabulaire où les informations parfois « trop » techniques qui demandent une relecture du passage pour bien tout saisir.

Conclusion : Vous l’aurez compris, c’est un coup de coeur et je le conseille aux amateurs du genre. Forcément certains points vous rappelleront sans doute les « classiques » dystopiques que vous connaissez; mais c’est quand même une trame très ingénieuse qui est très bien écrite. Ça fait longtemps que je ne me suis pas retrouvée à attendre un deuxième tome aussi impatiemment car il me reste quelques questions auxquelles les réponses sont en attentes. Donc n’hésitez pas à plonger dans ce livre addictif et si possible, ne lisez pas la quatrième de couverture pour éviter de trop gros spoilers. En attendant, je vais me rassasiée avec d’autres lectures pour vous proposer encore plus de chroniques 😉 !

PLAYLISTS :

– J’ai écouté du Green Day, Fall Out Boy et l’album de Zayn.

« L’espoir, même irrationnel, est une force. Quand la bataille semble perdue d’avance, c’est ce qui nous permet de ne pas baisser les bras. »

– 15,00€ à La Fnac.


☕️

  • À très vite 💫

Page Facebook : here 😉

Publicités

13 réflexions sur “Chronique – Forget Tomorrow, tome 1 ✎

    • Moi j’avais peur que ce soit cliché notamment avec la romance, mais pas du tout. J’ai été agréablement surprise de trouver 2 personnages complémentaires qui font passer beaucoup de choses sans être trop « cucul ». Un peu comme Tris et Quatre. C’est une romance importante mais l’intrigue n’est pas étouffée, au contraire ! Et c’est pour moi une idée de dystopie que je n’ai jamais lue 🙂

      Aimé par 1 personne

quelque chose à dire ? ♥

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s