Chronique – J’ai laissé mon coeur dans les brumes d’Edimbourg ✎

j-ai-laisse-mon-coeur-dans-les-brumes-d--dimbourg-392299-250-400J’ai laissé mon coeur dans les brumes d’Edimburg – Carolina Lozano

Edition Bayard Jeunesse, 308 pages.

Mon avis : Je tiens d’abord à m’excuser car cette année il n’y aura aucun article pour Halloween car je n’ai eu qu’une semaine de vacances et j’ai été un peu débordé de boulot. Malgré tout, la chronique qui suit colle plutôt bien à l’ambiance. C’est un livre que j’ai lu il y a déjà un peu de temps mais je ne pouvais pas vous partager la chronique pour la simple et bonne raison qu’il faisait partie du swap que j’ai envoyé à Lucile (un article arrive bientôt) et je ne voulais évidemment pas la spoiler.

Tout ça pour dire qu’aujourd’hui je vous présente (enfin) ce livre et cette histoire pour lequel j’ai eu un coup de coeur phénoménal. Je vous avertis de suite, c’est une lecture jeunesse, pas mal clichée. J’ai mit 5 étoiles parce que pour moi c’était génial, même si j’aurais aimé voir certaines choses plus développées et abouties. Ce n’est peut-être pas super objectif, donc ne vous fiez pas à 100% à mon avis.

Ce petit disclaimer fait, je vous invite à poursuivre votre lecture. Ce livre c’est l’histoire d’une jeune fille, Liadan, qui est quelqu’un de très solitaire, renfermée et qui, si elle le pouvait, vivrait toute sa vie dans une bibliothèque. L’histoire se passe en Ecosse (et après ma lecture mon envie de visiter ce pays est omniprésente) et nous offre une ambiance légèrement creepy avec de vieilles légendes et de gentils (ou pas) fantômes.

Tout d’abord, je voudrais dire que j’ai beaucoup aimé le style d’écriture de l’auteure. C’était très léger, très fluide, très « simple » et étant donné que l’histoire est racontée à la première personne selon les personnages, les caractères et âges sont forts bien respectés. Nous n’avons de personnage trop surjoués ou qui ont des réactions trop écartées de la réalité. Ensuite j’ai beaucoup aimé le côté mythe et légendes du bouquins, l’ambiance est écossaise du début à la fin et j’ai adoré. 

Les personnages m’ont convaincu, Liadan est facilement identifiable au lecteur et j’ai été contente de suivre l’histoire de son point de vue. Le scénario parait fou et parvient à rester crédible, en partie grâce aux réactions des personnages à l’égard des situations proposées. Alar (je suis bien obligé de le « spoiler »), le protagoniste masculin, m’a totalement séduite. Je l’ai adoré et je trouve sa relation avec Liadan vraiment mignonne mais à la fois intense.

C’est un livre qui m’a chamboulé et qui m’a vraiment rendu accroc. C’est une histoire un peu simpliste mais pour des jeunes lecteurs c’est plutôt sympa et même si certains points auraient été mieux avec plus de détails, comme les choses qui tournent autour d’Alar ou les amis de Liadan. C’est peut-être un poil trop court comme livre vu le potentiel des idées de bases.. Mais je prends en compte le fait que ce soit du jeunesse. Je vous le recommande évidemment, mais les avis sur la blogosphère restent malheureusement majoritairement négatifs, notamment à cause du potentiel non-exploité. Si vous recherchez donc quelque chose d’aboutit et de très travaillé, ce livre ne rassasiera pas votre faim de lecteur.

3124717799_1_3_OGeJkIGd

Résumé : À dix-sept ans, il paraît qu’on n’est pas normal si l’on passe ses soirées dans la bibliothèque de son lycée. Pourtant, je ne suis pas la seule à aimer étudier dans l’enceinte du prestigieux lycée d’Edimbourg, cette antique bâtisse peuplée d’ombres et de mystères. Car aujourd’hui, dans la salle de lecture, j’ai aperçu le plus beau garçon du monde plongé dans un vieux livre. Grand, la peau claire, il ressemblait à l’un de ces guerriers celtes que toute l’Europe redoutait au Moyen Age. Or, en prêtant à ce garçon des origines aussi lointaines, je ne me suis pas trompée…

9.90€ à La Fnac

– prenez soin de vous 

Page Facebook : here 😉

La bannière d’Halloween a faite son apparition sur le blog. Le concours des un an se termine dimanche matin donc allez vous inscrire sur l’article du dessous et un grand merci pour les 100 j’aimes sur Facebook.

Publicités

19 réflexions sur “Chronique – J’ai laissé mon coeur dans les brumes d’Edimbourg ✎

  1. Décidément, je vois de plus en plus ce livre revenir 😀 J’ai habité en Ecosse alors comment ne pas avoir envie de le lire ? ^^ Sinon j’imagine qu’il n’est pas assez abouti car il s’agit seulement d’un premier tome ? En revanche, il me semble que seul ce tome a été traduit en français… Du coup je lirai tout d’un coup en VO 🙂

    J'aime

  2. yay enfin la revue de ce livre ahah. Bon ben du coup ça me donne encore plus envie de le lire, j’espère l’aimer autant que toi, parce que ouais c’est vrai que j’ai vu pas mal de critiques négatives….
    PS j’adore le fait que tu ais changé de bannière pour halloween en plus elle est vraiment belle!
    bisous Marie

    J'aime

    • Merciiiii mariesurimimi ! Oui les critiques sont en partie négative mais je pense que c’est du au fait que les gens ont mit beaucoup d’attente dessus alors qu’il faut vraiment le prendre en tant que livre jeunesse. 🙂

      J'aime

quelque chose à dire ? ♥

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s