Chronique – Divergente, tome 2 âœŽ

Divergente_2_livreDivergente, tome 2 – Veronica Roth

Edition Nathan, 460 pages.

Mon avis : Comme vous le savez peut-être si vous avez suivi mes péripéties avec cette série, j’avais fait le choix de lire le tome 2 après avoir vu l’adaptation cinématographique pour éviter de subir la même déception qu’avec le premier livre. Après avoir refermé ce livre, je pense que mon choix était le bon, malheureusement je pense que pour le troisième tome, je n’attendrai pas le film. C’est dans troooooooooooooop longtemps et en plus il me faut clairement la suite rapidement. Ce n’est malheureusement pas un coup de coeur comme au premier tome, mais ce n’est pas passé loin. Ce qui amène à cette décision, ce sont certains détails en rapport avec le film (sans doute ce livre aurait été un coup de coeur si je n’avais pas vu le film..).

Tout d’abord, je commence avec les personnages. Tris est pour moi un coup de coeur encore une fois, et cela est valable autant pour le film que le livre. Dans le livre on a l’avantage de pouvoir être uniquement dans sa tête et donc de pouvoir vraiment ressentir les choses, notamment sa culpabilité qui est un trait de caractère important et dont j’avais peur qu’il soit un peu mit de côté. J’ai trouvé que malgré tout ce qu’il y a derrière elle, elle a su faire preuve de maturité dans ses choix, même si ils sont parfois un peu « ridicules » dans le sens où elle se met en danger un peu trop facilement et de manière irréfléchie. Le fait qu’elle ne fasse pas tout ce que lui demande Tobias, qu’elle fasse ses choix sans demander l’avis des autres apportent une évolution. Elle ne se repose pas sur les autres pour avancer et j’ai trouvé ça bon. Pour ce qui est de Tobias en revanche j’ai trouvé la frontière très vaste entre le livre et le film. Je l’ai adoré dans le film clairement, mais après avoir lu le livre où il y est un peu plus brusque et affirmé, j’aurais préféré retrouver cette part de « dark » entièrement à l’écran (ça l’aurait rendu encore plus sexy…………..). En continuant par rapport à Tobias, je n’ai pas du tout aimé sa relation avec sa mère dans le livre, je l’ai trouvé « froide » et un peu « facile ». L’histoire de sa mère et leur relation est à mes yeux, mieux exploité dans le film. Quant à Marcus, je regrette tellement sa « non-présence » dans le film quand on voit son importance dans ce deuxième tome. J’aurais tellement aimé voir la haine de Tobias par rapport à lui à l’écran, puis la « relation » qu’il a avec Tris. J’avoue ne pas avoir compris pourquoi les réalisateurs l’ont mit de côté alors que dans le livre, j’ai trouvé son personnage intéressant et en continuité avec le premier tome.

Pour les personnages secondaires, c’est un peu le même bilan que pour le film. J’ai adoré Caleb et Peter dans le livre. J’ai aussi été agréablement surprise de retrouver beaucoup des personnages du premier livre comme Uriah, Marlene, etc. Et surtout Christina ! J’ai été un peu déboussolé, comme pour Marcus, de voir son importance dans le livre et de voir ce qu’ils en ont fait dans l’adaptation. J’ai également adoré Edward et je suis déçue qu’il n’ait pas été dans le film et qu’à la place on nous ait mit un gugusse rasé dont je ne sais plus son prénom (Gustave….. non ? haha trou noir). Son personnage est un + pour moi dans le livre.

En parlant de choses manquantes dans le film, il y a des scènes que j’ai découverte pendant ma lecture et que j’ai adoré (comme celle du paintball, l’exécution d’Eric…), que j’ai trouvé importante. Après il faut faire des choix pour une adaptation et dans l’ensemble ils ont été bien moins catastrophiques que pour le premier volet.

Pour en arriver à la trame principale de ce deuxième livre, j’ai été sceptique pendant ma lecture. L’idée principale et la même pour le livre et pour le film, mais exploitée vraiment différemment. On a cette histoire d’informations cachées par les Altruistes, cette histoire de chasse aux Divergents. Mais j’ai constaté que j’avais préféré la manière dont le film avait présenté la chose. Dans le livre, j’ai trouvé que c’était amené de manière très vague, on est dans le flou pendant un long moment et malgré que le livre soit dynamique, ça le fait un peu tirer en longueur. Janine parle des Divergents de manière vraiment technique, scientifique. Tout ces trucs de cortex et bidules, ça m’a vraiment déroutée (âme de littéraire quand tu nous tiens). Et c’est pour ça que l’idée de la boîte dans le film était pour moi une base vraiment ingénieuse. Les Divergents sont mit en avant d’une manière plus « simple », plus facile à comprendre notamment avec les simulations à passer pour déverrouiller la boîte. J’ai aussi trouvé dans le film que le moment où Tris est « emprisonnée » chez les Erudits, est mieux fait. Dans le film, elle ignore ce qu’il se passe à l’extérieur, ce que Tobias prépare, etc. Dans le livre, elle est là tout le temps. Elle est au courant de tout, elle participe à tout et j’ai trouvé ça pénible. Je pense que c’est à cause du « je vois le film avant de lire », le moment où les Audacieux et Sans-faction débarquent chez les Erudits sans qu’on s’y attende m’a plu, alors qu’en lisant, on sait que ça va arriver. Et j’ai préféré le suspens proposé par l’adaptation.

En conclusion, j’ai adoré ma lecture même si je n’ai pas pu faire abstraction du film que j’avais vu avant. Mais au final, c’est un bon compromis, j’ai eu des préférences dans le film, et d’autres dans le livre. Le film est pour moi une très bonne adaptation, ma lecture qui a suivi a été pour moi un apport d’explications sur les détails qui me paraissaient flous avec des bonus au niveau des détails et des personnages. Ce n’est pas le coup de coeur, mais ça reste une très bonne lecture. La fin m’a d’ailleurs laissé sur la faim car le dernier chapitre m’a totalement choqué, de part les éléments apportés qui ne sont pas dans le film et qui pourtant, m’ont paru hyper important ! Veronica Roth a su me faire aimer ses personnages encore plus, j’ai adoré son écriture et ce deuxième tome en général malgré qu’il soit quelque fois un peu fouillis à vouloir, justement, apporter trop d’informations d’un coup.

3124717799_1_3_OGeJkIGd

Résumé : Le monde de Tris a volé en éclats. La guerre a dressé entre elles les factions qui régissent la société, elle a tué ses parents et fait de ses amis des tueurs. Tris est rongée par le chagrin et la culpabilité. Mais elle est divergente, plus que tout autre, elle doit choisir son camp.
Et se battre pour sauver ce qui peut encore l’être.

16.90€ à La Fnac

Et vous, qu’avez-vous penser de ce deuxième tome, du film ? 🙂

– prenez soin de vous ♥

Page Facebook : here 😉

Publicités

6 réflexions sur “Chronique – Divergente, tome 2 âœŽ

  1. Oui, enfin, une adaptation avec des libertés …contestables..
    Je ne sais pas si l’idée de la « boîte » était si ingénieuse que cela: dans le livre, même s’il est vrai que tout est amené assez lentement, ce n’est pas si compliqué ( et je suis quasi 100% littéraire^^). D’ailleurs, il ne faut pas oublier qu’il s’agit avant tout de la littérature jeunesse: l’auteure n’est pas allée chercher une idée très complexe.
    Mais je comprends le principe pour l’adaptation au cinéma: la boîte est terriblement visuelle. Il aurait été plus difficile de faire comprendre d’une autre façon.
    Par contre, pour les personnages, comme souvent: certains passent à la trappe, d’autres sont vraiment moins intéressants (Tobias et Tris sont certainement + développés dans les livres que ce que j’ai vu à l’écran même si je trouve le casting bien fichu).ait comme
    Je n’ai pas adhéré au perso d’Evelyn (la mère de Tobias): l’actrice ne m’a absolument pas convaincue.

    A son sujet, il est intéressant de lire « Divergente raconté par Quatre » – les nouvelles du point de vue de Tobias qui se passent avant sa rencontre avec Tris. On y voit mieux sa relation avec sa mère.Sachant que V.Roth avait commencé à écrire l’histoire de Divergente du point de vue de Tobias et non de Tris, je dirais: ceci explique cela… (je ne ferais pas de révélations)

    Bonne lecture pour le 3! ^^

    Aimé par 1 personne

    • Oui c’est vrai que la boîte est très visuelle et je pense que c’est nécessaire pour une adaptation, surtout qu’en général les gens n’ont pas forcément lu les livres. J’ai acheté Quatre, mais j’attends de lire le tome 3 avant de le commencer haha 🙂

      J'aime

  2. Chouette chronique, j’ai aimé le fait que tu compares le livre au film. Malheureusement, je n’ai pas encore lu le tome deux de cette trilogie et tu m’as spoiler deux ou trois choses. Mais bon, je ne t’en veux pas trop 🙂

    J'aime

quelque chose à dire ? ♥

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s