Chronique – Les filles sauvages âœŽ

1493706-gfLes filles sauvages – Pat Murphy

Edition Bayard Jeunesse, 345 pages.

Mon avis : Ce livre est pour moi une petite perle. Un sacré coup de coeur que j’ai eu là. J’ai entendu parlé de ce livre en bien partout où j’ai vu des avis, du coup quand je l’ai vu en librairie il n’y a pas eu d’hésitation. Je m’attendais à une histoire enfantine, voir un peu simple mais pas du tout ! C’est comme ma lecture précédente, un livre en divisé en plusieurs parties. J’avoue qu’au début de ma lecture j’avais un peu d’appréhension car je ne retrouvais presque pas d’éléments du résumé au dos du livre. Mais plus on avance, plus l’histoire se met en place de manière très fluide. Et avant même de commencer à vous donner mon avis détaillé sur ce livre, je vous le conseille haha.

On retrouve Joan une jeune fille qui vient d’emménager avec sa famille près de San Francisco et qui est un peu renfermée, solitaire mais très attachante. Un jour où elle se balade en forêt, elle fait la rencontre d’une autre fille de son âge qui se fait appeler Renarde et entre elles, une très belle amitié va naître. Pour ce qui est des personnages, ils m’ont tous plu. Il n’y en a pas un qui m’a énervé ou agacé. Même le père de Joan qui est un peu lourd tout au long du livre fini par montrer un côté plus attachant.

Joan et Renarde sont vraiment opposées, l’une vit avec sa famille, l’autre n’a que son père. Joan est timide et réfléchie, Renarde est très casanière et aventurière. J’ai eu dès le début de l’affection pour Joan parce qu’elle est assez mature pour son âge et elle aime prendre certains risques malgré les conséquences. En revanche, j’avais un peu d’appréhension avec Renarde, je pensais qu’elle allait être méchante avec Joan, genre c’est elle qui dirige tout mais au final on découvre une petite fille un peu perdue pour qui l’amitié est très importante. L’amitié est le sujet principal du livre et l’auteur en montre une image vraiment touchante et forte. Que ce soit entre les enfants, ou entre les adultes voir même entre enfants et adultes. Les relations entre les personnages sont toutes unique et j’ai beaucoup aimé. 

Dans l’histoire, Renarde et Joan participent à un concours d’écriture qu’elles remportent toutes les deux et qui va faire naître chez elles, une envie d’apprendre et une nouvelle passion. J’ai beaucoup aimé que ce point là soit aussi différent d’un personnage à l’autre. Par exemple, pour Renarde ça va être l’imagination, tandis que pour Joan ça va être l’écriture en elle-même, la rédaction, les mots. L’écriture au même point que l’amitié est un sujet clé dans ce livre car c’est à travers ça que l’on découvre un peu plus les personnages, qu’on apprend à voir comment ils pensent, ce qu’ils ressentent et vraiment, j’ai adoré cette façon subtile d’utiliser l’écriture pour aider à lire entre les lignes et à mieux voir les personnages. L’écriture est un moyen de mettre des mots sur ce que l’on ressent et Pat Murphy a totalement réussi à créer cette ambiance.

Il y a une réelle approche de l’amitié et des problèmes que l’on peut rencontrer à leur âge, mais les personnages font preuve de beaucoup de volonté et d’audace pour s’affirmer, pour qu’on les accepte comme elles sont sans les changer. J’ai trouvé que l’auteur avait une facilité à faire évoluer ses personnages et à mêlé monde de l’enfance et monde des adultes, tout ça d’un même point de vue, celui de Joan. J’avais un peu peur qu’un seul point de vue soit insuffisant parce que j’aime bien avoir les pensées de tout le monde quand je lis, mais grâce à l’écriture et à la réflexion de Joan, son seul point de vue est suffisant pour cerner tout le monde. À aucun moment je n’ai ressenti un « manque » de quelque chose, j’ai réussi à me mettre à la place des personnages et ressentir leurs émotions.

Je pense que c’est un livre qui pourrait plaire à tout le monde même si c’est destiné à la jeunesse, il est très fort et apporte une sacré vision de la vie d’un point de vue d’une petite fille qui commence une nouvelle vie et qui se prépare à grandir en faisant face à toutes les situations de la vie. C’est un beau roman d’amitié et d’imagination avec une petite touche de magie qui se ressent via les personnages. Je vous le conseille vraiment parce que c’est une petite bouffée d’air frais, qui vous fera voyager et réfléchir. Alors offrez-le, lisez-le, partagez-le ! 🙂

3124717799_1_3_OGeJkIGd

Résumé : Joan vient d’emménager avec sa famille près de San Francisco, à la lisière d’un bois. Là, elle rencontre une fille étrange qui prétend s’appeler Renarde et vit seule avec son père dans une maison délabrée, au coeur de la forêt. Les deux filles deviennent amies et participent ensemble à un concours de nouvelles. Elles remportent le premier prix et sont invitées à suivre un stage d’écriture pendant l’été. La porte d’un nouveau monde s’ouvre alors pour Joan : un monde merveilleux, plein d’ombres et de contradictions, mais aussi de lumières et de possibles. Un roman sur l’amitié et le pouvoir de l’imagination, où les deux héroïnes séduisent par leur audace, leur volonté de s’affirmer, de comprendre et de créer.

12.50€ à La Fnac

Et vous, connaissez-vous ce livre, l’avez-vous lu ou envisagez-vous de l’acheter ? 🙂

– prenez soin de vous ♥ 3167425216_1_4_OfufOxL8

Publicités

2 réflexions sur “Chronique – Les filles sauvages âœŽ

quelque chose à dire ? ♥

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s