Chronique – Tant que nous sommes vivants âœŽ

Tant que nous sommes vivantsTant que nous sommes vivants – Anne-Laure Bondoux

Edition Gallimard Jeunesse, 300 pages.

Mon avis : Lecture mitigée. J’ai acheté ce livre parce qu’il était d’occasion et que je le trouvais intrigant autant par la couverture que par le résumé. Malheureusement ça n’a répondu à aucunes de mes attentes, et c’était totalement le contraire de ce que j’avais imaginé.

On retrouve deux personnages, Bo et Hama, qui travaillent dans la même usine et qui tombent amoureux un jour en se croisant dans le bâtiment. De là née une idylle folle mais un beau jour il y a un accident et tout change dans leur vie et entre eux. Autant vous dire que je n’ai pas du tout compris ce livre, j’ai eu l’impression de passer totalement au travers, du moins pendant les deux premières parties. En effet, le livre se divise en quatre parties de plusieurs chapitres chacune (note: j’ai beaucoup aimé le nom des chapitres que j’ai trouvé très philosophiques) qui je pensais avait une importance, mais au final parties ou pas, j’ai pas vu la différence.

Le côté aventure du livre est intéressant, l’ambiance de guerre qui y règne est totalement convaincant. Je ne sais pas si c’était dans l’écriture de l’auteur et à travers ses mots ou pas, mais j’ai trouvé qu’on ressentait bien cette ambiance froide et triste de la guerre et de l’époque.

Pour ce qui est des personnages, je n’ai pas aimé Bo et Hama. Je m’y suis attachée, je voulais connaître leur histoire mais sans plus. Je les ai trouvé un peu fades, un peu mous et très antipathiques.. En revanche j’ai beaucoup aimé Tsell et Vigg, ainsi que les personnages « numéros » (je ne précise pas forcément leurs rôles pour ne pas vous spoiler l’intrigue). Tsell est un personnage que j’ai adoré, je l’ai trouvé touchante, fascinante même et grâce à elle j’ai adoré les parties trois et quatre qui sont centrées sur elle. J’ai vraiment adoré la fin de l’histoire, mais ça reste un flop car elle est devenue intéressante pour moi qu’à partir de la page 197 et j’ai vraiment lutté pour ne pas refermer le livre plus tôt. Certains passages de descriptions sont beaucoup trop longs et j’avoue, je les ai sauté.

Il y a également un fil conducteur par rapport à des rêves des personnages qui, je crois, est le plus important dans le livre, mais j’avoue que je n’ai pas du tout compris. J’ai vraiment été perdu dans ce livre, j’en suis ressortit totalement floue. Si vous avez compris quelque chose, vos explications m’intéressent parce que personnellement, j’ai du passé à côté de pas mal de choses, limite à côté de l’histoire. Ce livre est pour moi une embrouille totale haha.

En conclusion, je ne saurais que dire de plus parce que j’ai tellement rien à dire dessus (parce que sinon on est vite dans le spoile) que je ne vois pas comment en faire une chronique constructive. D’habitude pour mes flops j’ai quand même pas mal de choses à dire, justement pour me justifier, mais là, c’est le néant (comme ma compréhension du livre…). C’est une histoire d’amour qui ne m’a pas convaincu, des mots qui m’ont perturbé, une intrigue qui m’a échappé. Vraiment, pour une fois je ne vous le conseille pas, j’en ai pas envie du tout tellement il m’a flouté l’esprit. Dommage.

3124717799_1_3_OGeJkIGd

Résumé : Bo et Hama travaillent dans la même usine. Elle est ouvrière de jour, lui, forgeron la nuit. Dès le premier regard, ils tombent follement amoureux. Un matin, une catastrophe survient et ils doivent fuir la ville dévastée. Commence alors pour eux un fabuleux périple à travers les territoires inconnus… Mais quand l’ombre a pris la place de la lumière, l’amour suffit-il à nous garder vivants ?

15.00€ à La Fnac

1

Et vous, connaissez-vous ce livre, l’avez-vous lu et l’avez-vous compris haha ? 🙂

– prenez soin de vous ♥

3167425216_1_4_OfufOxL8

Publicités

2 réflexions sur “Chronique – Tant que nous sommes vivants âœŽ

quelque chose à dire ? ♥

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s