Chronique (saga) – Les anges déchus ✎

1401548941-angesdechusHush Hush, Crescendo, Silence et Finale – Becca Fitzpatrick

Edition du Masque; collection MSK, entre 350 et 400 pages.

Mon avis : Soufflée, bluffée, époustouflée, choquée, subjuguée, je continues ou je m’expliques ? Bon allez, je vais m’expliquer. J’ai acheté cette saga d’un coup, tout les tomes parce que…… parce que les couvertures m’ont complètement emballée. Je suis vraiment fascinée par les créatures bibliques telles que les anges déchus, les néphilims, les archanges, tout ça quoi. Jusque là, à part la série Fallen je n’avais jamais trouvé de livres sur le sujet ou d’autres séries, alors quand j’ai vu la saga de Becca Fitzpatrick je me suis jetée dessus, certaine que ça me plairait. Et… HA HA ça a pas loupé. Mais alors pas du tout. Cette saga passe dans mon top 5 sans hésitation.

Pour commencer, parlons des objets livres. J’ai beaucoup aimé le style un peu cubique du livre (même si ils dépassent dans ma bibliothèque haha) et les couvertures sont magnifiques mais j’avoue que j’aurais préféré que ce soit des dessins, des esquisses plutôt que des « photos » et de réelles personnes.

Ensuite pour ce qui est de l’histoire, j’ai accroché. Direct. C’était vraiment bien trouvé, recherché, exploité. Au début j’ai trouvé que ça faisait très « Twilight » et je me suis dit, oh non encore une histoire gnan-gnan avec une fille un peu nunuche et un gars secret et renfermé. Mais alors PAS DU TOUT et j’ai été soulagé. Nora est un personnage vraiment formidable dans lequel je me suis retrouvé plusieurs fois au cours des livres. Je pensais que ce serait une fille qui ne verrait que par le garçon qu’elle aime, qu’elle ne saurait pas réfléchir, qu’elle en ferait qu’à sa tête et non. Nora est très courageuse, elle est attiré par Patch et ne le nie pas, même si ça ne lui plait pas (j’ai trouvé ça très crédible et honnête de la part de l’auteur, pour une fois que le personnage n’est pas en mode « je fais genre je ressens rien, je nies tout »), elle réfléchit beaucoup et elle a un sens de la famille et de l’amitié vraiment important. Elle peut parfois avoir quelques réactions un peu exagérés ou autre mais les événements (je ne spoiles pas) faisaient que c’était crédible. Elle m’a vraiment fait penser au personnage d’Elena de The Vampire Diaries, toujours prête à tout pour sauver les gens qu’elle aime, même si elle prend des risques. Nora est un personnage qui a su m’impressionner tout au long de la saga, qui a évolué, gagné en maturité et s’est affirmé (pas comme notre Bella, nunuche nationale). Pour ce qui est de Patch, le fameux garçon, j’avoue que quand on trouve des ressemblances avec Twilight, on a peur qu’il soit un remix de Edward, mais non. Encore une fois j’ai été conquise. Patch est certes mystérieux, mais il est très ouvert, et assez sociable. Il ne cherche pas à fuir ses sentiments ou autre, c’est même lui qui cherche Nora et j’ai beaucoup aimé. Son caractère est vraiment intéressant et même si son passé a quelques « secrets », il a lui aussi évolué au fil des livres. Les personnages sont vraiment un gros point fort chez l’auteure. Elle a su m’épater à travers eux, et également grâce au fait de réussir à exploiter chacun d’eux, même les personnages secondaires et j’ai trouvé ça DINGUE clairement, de réussir à entrer dans chacun de ses personnages (parce qu’il y en a vraiment beaucoup).

J’ai également adoré son style d’écriture, fluide, intense, et elle a ce truc pour vous embrouiller, c’est juste wow. Je pense que j’ai du accuser l’intégralité des personnages pour au final me retrouver sur le cul.. J’étais vraiment folle à chaque tome. Becca Fitzpatrick a su mettre en avant chaque détails. Mettre en place son histoire, ses intrigues. Quand j’ai lu les tomes, j’étais sidéré par l’envie que j’avais d’aller au bout. Et ça faisait vraiment longtemps que cela ne m’était pas arrivé. Il y a des retournements de situations auxquels je ne m’attendais pas du tout ! Et j’ai également très apprécié le fait qu’à chaque nouveau tome, l’auteure glisse deux, trois éléments pour resituer le lecteur. Par exemple : Qui est tel personnage, ce qui s’est passé dans le tome précédent, à quoi correspond tel lieux, etc. J’ai trouvé ça très ingénieux sans que ce soit barbant de « relire » ces éléments. À aucun moments je n’ai réussit à deviner comment ça allait finir, parce que de toute façon : mes hypothèses étaient toujours fausses !!! Becca Fitzpatrick est pour moi le genre d’auteur qui sait comment vous donner envie de lire et de ne pas reposer un bouquin sans en avoir lu la fin.

Si j’avais quelques choses à redire sur la saga, bah oui la perfection n’existe pas ! (même si on en est à 95% aha), je pense que ce serait surtout à propos du dernier tome. Je pense qu’à mes yeux il manque un ou deux chapitres à la fin pour savoir ce que sont devenus certains personnages. Il manque aussi certaines explications, il y a quelques détails, quelques éléments que j’aurais aimé voir plus expliqués. Et sinon en général, je m’attendais à voir un peu plus les archanges. Les anges déchus et les néphilims sont parfaitement exploités. Mais à mes yeux, les archanges qui sont tout de mêmes des piliers, ne sont pas assez exploités et présents au cours de la saga. C’est peut-être le plus gros point négatif que j’aurais à redire.

En conclusion, la saga de Becca Fitzpatrick m’a tenu en haleine du premier mot au point final du dernier tome. J’ai été totalement conquise par l’univers et je suis vraiment triste que ce soit terminé, surtout que j’ai l’habitude de lire des sagas beaucoup plus longues et puis quand on aime, on en veut toujours plus ! En tout cas, l’histoire tout autant que l’auteure m’ont convaincu. Les quelques ressemblances avec Twilight ont vite été chassé de mon esprit pour laisser place à ce que voulez nous raconter l’auteure. Si vous aimez les sagas pas trop longues mais intenses : je vous conseille Les anges déchus à l’infini. C’est sans aucun doute un coup de coeur comme j’en ai rarement ! Vraiment, n’hésitez pas à vous lancer, ils sont sortit en poche en plus alors vous n’avez aucunes excuses !!! 😉 

3124717799_1_3_OGeJkIGd

Résumé : Dans la ville brumeuse de Portland, Nora tente de mener une vie ordinaire depuis la mort violente de son père. Lors d’un cours de biologie, elle fait la connaissance de Patch. Il est séduisant, mystérieux, toutes les filles en sont folles, mais Nora est perplexe. Comment Patch peut-il en savoir autant sur son compte ? Pourquoi est-il toujours sur sa route quand elle cherche à l’éviter ? Sans le savoir, Nora se retrouve au beau milieu d’un combat séculaire agitant des êtres dont elle ne soupçonnait même pas l’existence. Et en tombant amoureuse de Patch, elle va découvrir que la passion peut être fatale.

17.00€/17.30€ en grand format – 7.70€ en poche à La Fnac

N’hésitez pas à me donner vos avis, si vous avez lu ou connaissait cette saga, ce que vous en avez pensé en commentaires 🙂

– je vous aimes, prenez soin de vous

3167425216_1_4_OfufOxL8

Publicités

6 réflexions sur “Chronique (saga) – Les anges déchus ✎

quelque chose à dire ? ♥

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s